LE FORUM NON-OFFICIEL DE LA BELLE VIRGINIE EFIRA


 
Accueillivre d'orPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 CENTRE PRESSE LE 4/9/2016

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
sylvie95210

avatar

Féminin Nombre de messages : 461
Age : 57
Localisation : saaint gratien
Date d'inscription : 23/02/2009

MessageSujet: CENTRE PRESSE LE 4/9/2016   Lun 5 Sep 2016 - 18:59

Depuis la présentation cannoise de Victoria, en ouverture de la Semaine de la critique, Virginie Efira est au sommet d'une vague d'enthousiasme critique qui, forcément, va booster sa jeune carrière d'actrice.








L'ancienne présentatrice de La Nouvelle Star en a définitivement fini avec la télévision, même si elle sera dans la saison 2 de 10 pour cent. Elle arrive à l'heure exacte du rendez-vous fixé à la terrasse d'une brasserie angoumoisine, pendant le Festival du film francophone dont elle préside le jury. Elle arrive à pied, toute seule, pimpante et cordiale dans sa petite robe rouge.

Est-ce que depuis l'accueil enthousiaste de « Victoria », votre façon de choisir vos films a changé?

« Non, sauf que j'ai davantage le choix. Jusqu'ici, sortant de la télé, je recevais surtout des comédies populaires. Mais si je veux aller vers le genre de films que j'aime voir en tant que spectatrice, il faut apprendre à dire non. Moi, j'aime les films qui font oublier cette solitude qu'on se trimbale tous. Aujourd'hui, ce qui me guide, c'est trouver des gens avec lesquels j'ai des choses à partager et à dire. »

"Bigote
à gros seins"
pour Verhoeven

Cet état de grâce qui vous touche depuis Cannes, c'est juste gratifiant ou aussi angoissant?

« Depuis que je fais du cinéma, il m'est souvent arrivé de me dire que ça doit être fatiguant d'être Marion Cotillard. Parce qu'il faut toujours faire mieux. Jusqu'ici, je voyais le bon côté de ma situation: il n'y avait aucune attente, j'étais tranquille. Si ça va changer? J'ai la chance d'avoir une forme d'inconscience assez salvatrice. J'ai beaucoup de défauts, mais mon égo se comporte correctement. Ce qui me paralyse, c'est mon niveau d'exigence qui est plus fort qu'avant. »

Vous dégagez une grande sérénité, c'est nouveau?

« J'ai déjà été moins connectée avec moi-même. Peut-être que la maternité a joué un rôle. Il y a des moments où on prend conscience de la vie qui file et qu'il est urgent d'essayer des choses plutôt que de s'interroger sur soi-même. »

Comment c'est de travailler avec Paul Verhoeven, comme vous l'avez fait dans « Elle »?

« Il est d'une grande curiosité et élégance. Il te fait confiance quand il t'a choisie. Je devais plus ou moins correspondre à ce qu'il voulait pour sa bigote. Sur le scénario, il y avait indiqué: gros seins. Donc je joue une bigote à gros seins... et on ne peut pas dire que je suis dans la catégorie desséchée! »

Lorsqu'elle a des choses à dire un peu gênantes devant ses enfants, Victoria parle en anglais. Faites-vous la même chose avec votre fille?

« Jamais de la vie! Mais Justine Triet le fait. Je sais donc d'où vient l'idée. »

Comment vous imaginez-vous dans dix ans?

« J'ai déjà beaucoup de mal à m'imaginer dans cinq ans. Je trouve chouette d'être ouvert aux projets et de ne pas avoir d'objectif à l'avance. Je ne sais pas de quoi je serai constituée. La seule chose, c'est que dans dix ans, j'en aurai 50. On change d'apparence, le matériau se modifie. Je ne suis pas sûre de ne pas avoir peur. Je voudrais vieillir tranquillement, essayer d'être clémente vis-à-vis de moi-même, mais le système n'est pas tendre. Bon, je me dis que je n'ai jamais été une jeune première. Mais ça reste compliqué: regardez ce que disait Simone Signoret, elle était parvenue à faire quelque chose de son changement physique, mais ça n'avait pas été facile. »

Dans « Victoria », on vous voit écouter un casse-pieds toute une soirée de mariage: êtes-vous aussi patiente?

« Ca m'est arrivé et je suis très patiente. Mes amis me demandent souvent comment je fais. Même avec des gens qui se montrent agressifs. Il faut dire que c'est compliqué de dire à quelqu'un "Tu n'existes pas". J'ai toujours du mal à rompre un dialogue, même si, manifestement, on n'a plus rien à se dire ni l'un ni l'autre. »

En dehors de la sortie de « Victoria » le 14 septembre, vous avez des projets?

« J'ai tourné un film à petit budget Pris de court. C'est réalisé par Emmanuelle Cuau et c'est un drame, la sortie n'est pas encore datée. Après je tourne dans la saison 2 de 10 pour cent. Je joue une Virginie Efira qui a pour partenaire quelqu'un de plus connu qu'elle et qui a des difficultés à gérer à la fois sa vie publique et sa vie privée. »
Revenir en haut Aller en bas
 
CENTRE PRESSE LE 4/9/2016
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» notre mariage disney en 2016
» Avis de marché - DRAC Centre - Cathédrale de Tours - Peinture murale (lot 1)
» La presse horlogère a des beaux jours ...
» Avis de marché - DRAC Centre - Cathédrale de Bourges - Lot 2 sculptures
» STALLONE DANS LA PRESSE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE FORUM NON-OFFICIEL DE LA BELLE VIRGINIE EFIRA :: Biographie, Filmographie, Dossiers de presse :: Presse-
Sauter vers: