LE FORUM NON-OFFICIEL DE LA BELLE VIRGINIE EFIRA


 
Accueillivre d'orPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 PSYCHOLOGIE MAGAZINE 20/8/2016

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
sylvie95210

avatar

Féminin Nombre de messages : 461
Age : 57
Localisation : saaint gratien
Date d'inscription : 23/02/2009

MessageSujet: PSYCHOLOGIE MAGAZINE 20/8/2016   Mar 23 Aoû 2016 - 20:32

Virginie Efira a commencé par la télévision et l'émission populaire Nouvelle Star. La comédienne belge est aujourd'hui une artiste acclamée, bankable et qui a conquis le Festival de Cannes. Avec le thriller Elle de Paul Verhoeven (en lice pour la Palme d'or) et dans la comédie Victoria (Semaine internationale de la critique). C'est pour ce deuxième film qui est sur le point de sortir en salles que l'actrice reprend l'exercice de la promotion. Elle a ouvert les portes de son appartement à Psychologies Magazine pour parler de son parcours, de son enfance, de ses parents, du divorce et de sa fille, Ali.




Depuis trois ans et demi, Virginie Efira est la maman d'une petite fille, Ali, née de sa relation avec le réalisateur Mabrouk El Mechri. Aujourd'hui, son agenda professionnel est bien rempli : "Devenir simplement capable de vivre bel et bien là, engagée dans la relation : c'était très nouveau pour moi. Puis, avoir un enfant, c'est percevoir très nettement le sentiment de la finitude. J'ai eu soudain ce sentiment puissant que la vie n'attend pas. Donc oui, depuis, je travaille plus et, je crois, mieux."

Qu'en pensez-vous ?
Omar Sy, personnalité préférée des Français, êtes-vous d'accord ?
OuiNon

Le prénom

À la demande de la journaliste, Virginie Efira reviendra sur le choix du prénom de sa fille et sa résonance en France, dans le climat actuel : "Le prénom de ma fille est, entre autres, un hommage à Ali MacGraw [héroïne de Love Story] et à Muhammad Ali. J'aime bien l'idée d'avoir un peu de ces deux êtres au fond de soi. Quand nous l'avons choisi il y a trois ans, les crispations identitaires étaient moins fortes, nous n'étions pas dans la même configuration qu'aujourd'hui, suite aux attentats. Alors disons que je le trouve encore plus beau maintenant, plus signifiant. Le fait qu'Ali ait des origines multiples me semble être une chance. Moi-même j'ai des origines juives, même si j'ai eu une éducation totalement athée."

Divorcer avant 30 ans

Avant Ali, il y a plus de dix ans, elle a divorcé de comédien et producteur Patrick Ridremont, avec qui elle est restée mariée trois ans : "Mon mari avait dix ans de plus que moi, c'était un acteur reconnu. Je me trouvais 'petite chose' à côté. Divorcer m'a rendue plus autonome, plus consciente que j'avais 'mon' existence à mener." Cette vision de la rupture, elle l'a eue dès l'enfance puisque ses parents ont aussi divorcé quand elle avait 9 ans. Sa mère est partie et a partagé sa garde avec son ex, mais elle voit sa décision comme du courage : "Il en faut pour oser suivre ses désirs et laisser le père tenir son rôle. Du jour au lendemain, ce père a été contraint de s'impliquer réellement. Aujourd'hui, je me dis que cette situation a été une chance. Elle m'a permis de tisser avec mon père une relation à côté de laquelle je serais probablement passée."
Revenir en haut Aller en bas
 
PSYCHOLOGIE MAGAZINE 20/8/2016
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Envie de + n°34 (automne 2013)
» Psychologie magazine.be
» Le magazine dès janvier 2016 devient l'eMagPhoto !!!
» MAGAZINE STAR WARS #5 PANINI - Janvier 2016
» MAGAZINE STAR WARS #8 PANINI - Juillet 2016

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE FORUM NON-OFFICIEL DE LA BELLE VIRGINIE EFIRA :: Biographie, Filmographie, Dossiers de presse :: Presse-
Sauter vers: